Fraude au permis de conduire



La difficulté d’obtention du permis de conduire fait que de nombreuses personnes souhaitent l’obtenir via des moyens frauduleux. Ces réseaux de fraude concernent principalement des personnes riches et des célébrités qui essayent de contourner le système en obtenant leur permis sans passer l’examen. Un grand réseau de fraude de permis de conduire a été démantelé et les prévenus portés devant la Justice. Comment ont-ils fraudé la délivrance des permis de conduire ? Découvrez tout sur ce système de fraude.

Un permis de conduire sans composer

Nous le savons tous, de nombreuses personnes se font flasher sur les autoroutes et les routes à grande vitesse, se voient retirer leur permis ou même obtiennent des permis sans passer l’examen.
Un réseau de fraude de permis a été démantelé à Neuilly-sur-Seine et Puteaux. Ces derniers produisaient à des centaines de personnes des permis de conduire sans qu’ils n’étudient le code de la route voire même participer à l’examen. Parmi ces derniers, on comptait des célébrités tel que les footballeurs Jérémy Menez et Layvin Kurzawa ; le journaliste Ali Baddou.
Des candidats fortunés comme des chefs d’entreprise, des médecins, etc., se sont pourtant vu attribuer ce document rose, délivré par des officiels, permettant de conduire en toute quiétude. Même ceux qui avaient des annulations de permis moyennant le versement de quelques milliers d’euros obtenaient le document.

Une fraude de permis à l’échelle nationale

Le domaine de délivrance des permis est toujours miné par des fraudes. La dernière en date et dont les prévenus avaient été autorisés à comparaitre libre est celle liée aux deux auto-écoles de Patrick Antonelli situées à Neuilly-sur-Seine et Puteaux, en banlieue parisienne.
Ce gérant, mari de la chanteuse Amel Bent, a expliqué durant ses auditions qu’il enregistrait les dossiers de permis de conduire régulièrement à la préfecture et les communiquait à une agente du service des permis. Cette dernière se chargeait par la suite des modifications sur le Fichier national des permis de conduire (FNPC) afin de délivrer aux bénéficiaires un permis de conduire sans qu’ils n’aient passé l’examen.
Pour entrer frauduleusement en possession d’un permis de conduire par ce moyen, il fallait débourser entre 2 000 et 12 000 euros. Et les partenaires de crime se partageaient le butin, bien que certaines réfutent leur participation à cette fraude.

Une filière de fraude de permis démantelée

Même si certains des prévenus continuent de nier leur implication ou alors de minimiser leur rôle dans cette vaste fraude, il reste qu’ils ont participé à produire et à mettre en circulation de vrais-faux permis. Devant la justice, ces faussaires sont notamment accusés de corruption et de modification frauduleuse d’un système de données mises en œuvre par l’État, ce qui va leur valoir de nombreuses années de prison.
Cette fraude leur a permis de s’offrir une vie de luxe ou comme l’a dit Antonelli « c’était pour être au même niveau que sa femme financièrement ».
Parmi les réseaux d’écoulement frauduleux de ces permis, on note un bon nombre de clients de la communauté asiatique. L’enquête a notamment permis de mettre hors de circulation ces vrais-faux permis de conduire.

Rechercher

NB : Ce site existe uniquement pour divertir les internautes. Le contenu basé sur des rumeurs, des informations trouvée sur internet et des opinions personnelles, nous ne pouvons en aucun cas garantir la véracité des informations contenues dans ce site, si vous trouvez une erreur laissez nous un message nous nous chargerons d’y remédier au plus vite. La plupart des images utilisées sur ce blog, ont été recueillies en ligne, mais les droits d’auteur sont réservés aux photographes ou aux modèles. Si vous pensez que certaines images peuvent enfreindre vos droits d’auteur et si vous ne voulez pas qu’elles apparaissent sur ce site, s’il vous plaît laissez un message avec le formulaire de contact et nous allons les supprimer. Merci.
Nous contacter

Copyright 2020 Colchide - Mentions légales