Mort du magnat du casino à Macao, Stanley Ho, à 98 ans



Stanley Ho n’est plus… Le magnat de Macao a, en effet, cassé sa pipe à l’hôpital sanatorium de Hong Kong, des suites de maladies, ce 26 mai 2020. Comme une traînée de poudre, la nouvelle s’est vite répandue dans les médias et les réseaux sociaux suscitant beaucoup d’émoi et de consternation. Au sein de sa famille, on pleure un papa au grand cœur qui a construit un univers passionnant et palpitant pour divertir et enrichir tous les passionnés des jeux de casino… Une industrie qui ne cesse, d’ailleurs, d’évoluer pour satisfaire les envies des joueurs. Nous pensons notamment à l’apparition de casino en ligne avec paiement via paysafecard, permettant à chacun de jouer de n’importe où, mais surtout de façon responsable et sécurisée : l’un des leitmotive de Mr Ho.

太皮 / CC BY-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0) 太皮 / CC BY-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0)

Qui était Stanley Ho ?

Entrepreneur d’origine chinoise, un classement populaire le plaça comme l’un des hommes les plus riches d’Asie : selon le classement Forbes de 2006, il était le 86ème homme le plus riche du monde. Polyvalent et ambitieux, de sa lutte acharnée à réussir, il a construit un véritable empire dans le monde du casino au fil de sa vie.

Stanley Ho, le parrain flamboyant et charismatique du jeu en Asie, a été notamment celui qui a permis à Macao d’obtenir le titre de “capitale internationale du jeu”, éclipsant ainsi Las Vegas… A noter des liens présumés – mais non prouvés, avec les sociétés de la triade 14K et Sun Yee On.

Ho a construit et maintenu un monopole des jeux de hasard dans la colonie portugaise et aurait à un moment donné représenté la moitié des recettes fiscales du gouvernement de Macao. La société SJM Holdings qu’il contrôlait jusqu’en 2011, possède 19 casinos dont le Grand Lisboa.

Bien que SJM ait finalement perdu son monopole à cause de l’octroi de licences à cinq autres groupes – dont Steve Wynn, Sheldon Adelson et d’autres contrôlés par des membres de la famille Ho, la volonté de cet homme ambitieux est toujours restée la même : transformer la scène des casinos sur le territoire. Résultat ? Des actions intelligemment pensées qui ont rapidement fait de Macao une plaque tournante du jeu… Avec certes, moins de casinos que Las Vegas, mais rapportant encore plus d’argent que la “Vice City” aux USA.

Au-delà des 20 casinos sous son contrôle à Macao (seul territoire chinois où de telles entreprises sont autorisées), Ho était également un philanthrope et un magnat de la construction, dont l’empire commercial s’étendait sur le monde entier – y compris en Corée du Nord.

Quelques chiffres ? Il a été crédité d’avoir rapporté environ la moitié des recettes fiscales de la région, via le « Las Vegas of Asia » et valait personnellement près de 7 milliards de dollars (5,7 milliards de livres sterling)… et il n’a pris sa retraite qu’à 96 ans !

De quoi souffrait Stanley Ho ?

Le rapport médical de l’hôpital sanatorium de Hong Kong indique qu’il souffrait depuis plusieurs années d’insuffisance rénale, qu’il était atteint de la maladie de Parkinson, et avait eu un accident vasculaire cérébral auparavant. Sa famille l’a longtemps soutenu dans ses malaises et crises jusqu’à ce que la maladie l’emporte finalement.

« Mon père est décédé paisiblement vers 13 heures au sanatorium de l’hôpital de Hong Kong », a expliqué Pansy Ho, l’une de ses filles. « En tant que membre de la famille de Stanley Ho, nous sommes vraiment tristes de vous en informer. »

Selon les médecins, il a résisté grâce aux différents traitements, mais le jour de son décès, le magnat du monde du casino s’est montré affaibli. Le corps perdait peu à peu sa force et sa ténacité jusqu’à ce que vînt l’heure fatidique.

Rappelons que Stanley Ho était également célèbre pour avoir eu quatre épouses et 14 enfants ; les médias locaux ont d’ailleurs rapporté que les trois épouses survivantes étaient toutes présentes à son chevet. Au cours de ces dernières années, sa famille élargie s’est engagée dans des querelles de grande envergure au sujet de son empire… Et cela ne fait que commencer !

Rechercher

NB : Ce site existe uniquement pour divertir les internautes. Le contenu basé sur des rumeurs, des informations trouvée sur internet et des opinions personnelles, nous ne pouvons en aucun cas garantir la véracité des informations contenues dans ce site, si vous trouvez une erreur laissez nous un message nous nous chargerons d’y remédier au plus vite. La plupart des images utilisées sur ce blog, ont été recueillies en ligne, mais les droits d’auteur sont réservés aux photographes ou aux modèles. Si vous pensez que certaines images peuvent enfreindre vos droits d’auteur et si vous ne voulez pas qu’elles apparaissent sur ce site, s’il vous plaît laissez un message avec le formulaire de contact et nous allons les supprimer. Merci.
Nous contacter

Copyright 2020 Colchide - Mentions légales